Un château devenu tiers-lieu culturel, porteur et terre d’accueil d’un projet citoyen.
Une fabrique a rêves rurale.

Ne pas juste donner à voir l’art, mais le fabriquer, le co-produire et l’expérimenter  ensemble.

Un lieu ancré dans le territoire, capable de devenir un espace de rencontres et de créations artistiques. Une parenthèse poétique où se côtoient différentes formes et pratiques artistiques et se croisent différents publics. Bienvenue au Château de Linières.

Un lieu enraciné dans la ruralité et qui  permet un accès à tous à la culture classique.  Un lieu avec suffisamment d’espaces pour développer un projet de théâtre, d’opéra et de musée, un espace d’accueil, un espace dédiés aux enfants, des ateliers artistiques, un bar. 

Ce lieu historique évoque autant le savoir-faire des hommes qui l’ont bâti, que les hommes qui ont eu la vision et le désir de faire bâtir.  Cela rend concret, évident, proche. 

Un château c’est un lieu d’Histoire et d’histoires, idéal donc pour en faire le lieu où raconter des histoires.

La culture dite classique est un fondement de notre société, de notre République, elle est le ciment social et la première protection contre le populisme et le communautarisme.

L’art vivant est encore et peut-être plus que jamais, essentiel à notre développement personnel et à notre relation aux autres. En effet, à l’heure de l’ère du numérique et de l’hyper accessibilité à une culture d’écran, nous sommes aussi de plus en plus seuls, éloignés les uns des autres, enfermés par des algorithmes guidant nos goûts, effondrés par nos convictions, sans mise en perspective et sans confrontation d’idées. Or, une salle de théâtre, avec ses artistes, évoque, incarne, choque, provoque, touche. 

Les œuvres classiques offrent un effet de catharsis immense. En ne laissant pas nos théâtres devenir uniquement des lieux de consommation culturelle, mais en profitant pleinement du vivant, de la rencontre avant et après le spectacle, au bar ou dans un espace dédié, en encourageant les échanges de paroles, le théâtre devient un lieu de connexion, de partage, de fraternité, d’égalité, de liberté, en bref un espace où la République s’exprime pleinement et où les citoyens se rencontrent et s’apprivoisent.

Chacun peut s’y exprimer et participer à a la création et à la grande récréation qu’est l’art.

Un lieu Eco citoyen, qui remet la relation à l’autre et à son environnement au cœur du processus de création.