Saison 2017-2018

Théâtre

Réfugiés poétiques

Un instant unique autour des mots, de leur musicalité et de leur sens avec : Hugo, Eluard, Neruda, Baudelaire, Prévert et bien d’autres.

  • Dates : 14 et 15 septembre
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

Concert

La tulipe noire

Création du cycle de mélodies, “La tulipe noire”

  • Musique : Christine Jeandroz,
  • Textes : Manuel Garcia-Reseco
  • Basse : Nikka Guliashvili,
  • Piano : Christine Jeandroz, 
  • Violoncelle : Mathilde Reuzé,
  • Piano : Arthur Dauzon.
  • Dates : 24 septembre
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

Théâtre

Mobile Home

En partenariat avec Trans’ Art, Mobile Home est un dispositif artistique centré sur la rencontre par le voyage des imaginaires. Le cadre de travail permet aux individus d’expérimenter, de faire émerger des mots pour  tisser ensemble un récit collectif dont ils sont les acteurs. L’art est au service du langage.

  • Dates : 22 octobre
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

Théâtre

PIERRE ET LE LOUP

de Prokofiev

Le célèbre conte musical de Prokofiev  dans une version poétique et théâtrale. C’est l’histoire du jeune Pierre qui n’a qu’une envie : se promener dans l’immense forêt, celle qui se trouve là, à quelques pas de la maison de son grand père. Celui-ci lui a formellement interdit de s’y aventurer car il y rôde un loup féroce «grand comme un ouragan et d’une incroyable voracité». Rien de tel pour attiser la curiosité du garçon. Alors un matin, Pierre désobéit et pénètre dans la forêt. Il y rencontrera un canard, un oiseau, un chat et… le fameux loup ! Autant d’occasions pour le compositeur de nous faire découvrir les sonorités, les timbres et les motifs joués par les instruments de l’orchestre de chambre, des thèmes personnifiés qui accompagneront les protagonistes tout au long de l’œuvre. Ce n’est pas une énième histoire enfantine sur la peur du loup, c’est surtout un conte initiatique sur la conscience du danger, la solidarité humaine et animale, et même la sauvegarde d’espèce menacée. Un conte écologique, un incontournable de la musique classique, qui nous éveille l’oreille et les sens.

  • Dates : 22 octobre
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

Exposition

LES PETITS CARRÉS DE CHARLOTTE

de Charlotte LALANDES

C’est le nom donné par Charlotte Lalandes à ses peintures; elle décline à l’infini sur ses toiles des petits carrés multicolores. Cette jeune artiste rennaise qui a grandi à Paris connaît bien Ballée puisque, pour la petite anecdote, sa mère y habite. C’est en visitant le musée Robert Tatin à 5 ans qu’elle trouve sa vocation, un véritable coup de cœur pour les peintures de cet artiste et l’envie de peindre ne la quittera plus. Ses toiles de différents formats seront exposées sur les murs de la grange. Il y a du Klimt dans son univers, une touche de Hundertwasser, un éclat de pointillisme, mais surtout beaucoup d’obstination et d’onirisme à peindre ses petits carrés sous toutes les formes. En parallèle de l’exposition, les fameux « Tableaux d’une exposition » (1874) du compositeur russe Modeste Moussorgski seront joués dans une version pour orchestre de chambre. Cette partition riche et ô combien intéressante viendra donc compléter et se mêler aux couleurs chatoyantes des toiles. Quand musique et peinture se rassemblent pour encore plus de féérie. Un moment rare à vivre ensemble

  • Dates : 15,16 et 17 juin
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

opéra

Aîda

de Verdi

Le chef d’oeuvre de Giuseppe Verdi dans la cour du château. Bienvenue dans l’Egypte des Pharaons. Créé en 1871, à l’opéra du Caire, cet opéra raconte un triangle amoureux impossible, sur fond de guerre entre l’Egypte et l’Ethiopie. 

  • Direction musicale : Benoît Willmann
  • Mise en scène: Julien Ostini
  • Direction Technique : Simon Trottet
  • Cheffe de chœur : Désirée Pannetier
  • Carmen: Carine Séchaye
  • Don José : Philippe DO
  • Escamillo: Sévag Tachdjian
  • Michaëla: Céline Laly
  • Frasquita: Larissa Rosanoff
  • Mercédès: Fabienne Skarpetowski
  • Zuniga: Geoffroy Buffière
  • Dates : 19 et 21 Juillet
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

Théâtre

En attendant Godot

de Beckett

La pièce emblématique de Beckett à Linière(s) ! Deux vagabonds, Vladimir et Estragon, s’ennuient ferme au pied d’un arbre. C’est la tombée de la nuit, et ils attendent tous deux la venue improbable de
« Godot ». Ils ne savent pas vraiment qui il est, mais espèrent qu’il apportera une réponse à toutes leurs attentes. Pour occuper le temps, ils discutent de tout et de rien, parlent de la vie, de la mort, se disputent, se réconcilient, incapables de se taire. Au lieu de Godot, deux nouveaux personnages apparaissent : Pozzo, soit-disant propriétaire des lieux, et Lucky, un Knouck, sorte d’esclave, tenu en laisse par le premier … Écrite en 1948, après la seconde guerre mondiale, cette pièce a fait l’effet d’une bombe lors de sa
création. Pourquoi ? Parce que Beckett fait exploser le principe narratif en ne « racontant » quasi rien et en donnant naissance à un nouveau genre: le théâtre de l’absurde. Les personnages sont des anti-héros, qui nous mettent face au vide de nos existences et nous posent une question essentielle : « qu’est ce qu’on fait maintenant ? » Une pièce qui en dit beaucoup plus qu’elle n’en a l’air.

  • Dates : 16,17,18 Août 
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public