Saison 2018-2019

Concert

MARION MIDDENWAY

Artiste complète elle arrive en France en 1991 où elle joue principalement aux Musiciens du Louvre, assurant la fonction de premier violoncelle solo pendant sept ans. D’autres ensembles français font appel à ses services : Le Concert Spirituel, Stradivaria, Les Arts Florissants ou La Grande Écurie, et ponctuellement des groupes étrangers tel que le Freiburger Barock Orchester, l’Akademie für Alte Musik Berlin ou les Agréments…

  • Dates : 2 septembre
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public
StanislasSauphanor

Théatre

Le Royaume de Mirpou

de Stanislas Sauphanor

La pièce, «L’histoire du Royaume de Mirpou» de Stanislas Sauphanor a reçu le prix du meilleur texte jeune public ETC Caraïbes en 2015. Drôle et rythmée à la fois, elle s’adresse à un public large à partir de 6 ans.

  • Dates : 23 septembre
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

Théatre

ANDROMAQUE

de Racine

Andromaque est une tragédie de l’amour, écrite en vers en 1667, où chacun aime un autre qui ne l’aime pas. La pièce pourrait se résumer en une seule phrase : Oreste aime Hermione, qui aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime Hector, qui est mort. C’est un cycle infernal, avec en toile de fond, les cendres de la guerre de Troie. En cinq actes, Racine déploie tout l’univers des passions dans une langue à la beauté intemporelle. Amour, amour-propre, jalousie, haine, fidélité, folie, fatalité, politique, actes héroïques… Les personnages sont la proie d’immenses tourments, d’enjeux qui parfois les dépassent. Andromaque, une veuve devenue captive de celui qui a tué toute sa famille peut-elle l’épouser pour sauver son fils de la tuerie générale? Entre honneur fait aux morts et sacrifice pour les vivants, les sentiments contradictoires se déploient pour nous toucher au plus profond de notre âme.  Un diamant brut, une tragédie redoutable! 

  • Dates : 28, 29 et 30 septembre
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

Théatre

la voix humaine

de Francis Poulenc

Sous-titrée « tragédie lyrique », la Voix Humaine est une œuvre singulière en un acte de Francis Poulenc d’après la pièce de Jean Cocteau. Une femme en scène, seule dans sa chambre en désordre, essaie de dissuader son amant de la quitter, dans une conversation téléphonique perturbée par des incidents techniques. Sur les 780 mesures que compte la partition, 186 sont écrites pour la voix seule. Passant de la tendresse à la passion, de la menace de suicide au calme, des regrets aux accès de colère, ce monologue vibrant repose sur l’engagement émotionnel de la chanteuse. L’orchestre, aux harmonies dramatiques et sensuelles, enveloppe et ponctue le discours comme pour suggérer ou palier à l’absence de réponses de l’amant. Une femme, un téléphone, un orchestre. Et toute une palette d’émotions extrêmes pour vibrer ensemble. Une oeuvre unique en son genre

 
  • Dates : 19 et 20 octobre
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public

Concert

Gounod & Debussy

de Gounod & Debussy

En 2018, on célèbre en cette même année, les 200 ans de la naissance de Gounod et les 100 ans de la mort de Debussy. Gounod est souvent considéré comme le père de la mélodie française, mais il est aussi l’auteur de plusieurs opéras, un genre qu’il vénérait. Parmi eux citons évidemment «Roméo et Juliette» mais surtout «Faust», une des œuvres les plus populaires du répertoire lyrique français. Debussy, a mis des centaines de poèmes en musique. Sa musique impressionniste, aux séduisantes harmonies, au flot mélodique en perpétuelle mutation ont posé les premiers jalons de la musique moderne. Avec Gabriel Fauré, c’est aussi le compositeur qui a le plus écrit pour le piano. L’un était issu d’une famille de mélomanes, l’autre pas du tout. L’un, connu pour sa musique sacrée, a hésité à aller au bout de sa vocation religieuse. L’autre sera un anticonformiste toute sa vie. Laissez-vous surprendre par leurs écritures sensibles, élégantes, lumineuses, originales et profondes où souffle le vent du lyrisme et de la liberté. Programme surprise Gounod/Debussy

 
  • Dates : 26 et 27 mai
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public
CC BY-NC-ND

Opéra

Le trouvere

de Giuseppe Verdi

Le comte De Luna est épris de Leonora, dame d’honneur de la princesse d’Aragon. Il voudrait se débarrasser de son rival, un mystérieux trouvère (c’est-à-dire un chanteur ambulant) qui égrène des sérénades sous les fenêtres de Leonora dont il a su conquérir le cœur.  Le comte ne sait pas que celui qui suscite sa jalousie, Manrico, est en réalité son propre frère jadis enlevé par une bohémienne et que tous croient mort. Azucena, la fille de cette bohémienne brûlée pour sorcellerie, a recueilli et élevé Manrico comme son fils. Elle seule connaît le lien de parenté qui unit les deux hommes. Toujours animée par le désir de venger sa mère injustement condamnée par le père des deux frères, elle ne révèlera la vérité qu’au moment ultime où le comte De Luna fait conduire Manrico au supplice. Azucena triomphe : elle a vengé sa mère en laissant le comte assassiner son frère.

  • Chef d’orchestre : Frédéric Rouillon,
  • Mise en scène : Julien Ostini,
  • Décors : Fabrice Gilod,
  • Lumières : Simon Trottet,
  • Costumes : Justine Bougeant,
  • Choeur et orchestre de Linières,
  • Manrico : Marc Laho,
  • Leonora : Chrystelle Di Marco,
  • Azucena : Marie Gautrot,
  • Le Comte di Luna : Kristian Paul,
  • Fernando : Sevag Tachdjian,
  • Inès : Irina Martin,
  • Ruiz : Flavien Maleval.

avec la participation de la cie équestre Bucephalia.

  • Dates : 18 et 20 juillet
  • Lieu : Château de Linières
  • Tout public